James Bond & son amour des montres

couv EXE BOND.jpg

Royal Quartz et Les Editions du Cherche-Midi co-éditent « James Bond, l’espion qui aimait les montres » de Frédéric Liévain. Depuis sa création par Ian Fleming en 1952, James Bond ne s’est jamais séparé de…sa montre. Bien plus que de luxueux accessoires, les montres ont façonné la « James Bond way of life ». Dans les romans comme dans ses films, James Bond est un véritable maitre du temps.

Frédéric Liévain, journaliste-réalisateur, cinéphile, grand admirateur des aventures de l’agent 007, a ainsi publié de nombreux articles et réuni une collection de documents et anecdotes inédits sur les montres de James Bond. L’occasion pour les passionnés d’horlogerie de (re)découvrir les modèles mythiques portés par l’espion : la Submariner de Rolex, la Digitale de Seiko ou encore la Seamaster d’Omega.

A paraitre le 5 novembre 2015,
Frédéric Liévain, « James Bond, l’espion qui aimait les montres »
Collection Beaux Livres – Royal Quartz et Cherche-Midi

Ciné en plein air dans les Jardins de Paris

Laurence Phitoussi - Ciné en plein air

Cet été, vous pourrez profiter de grands classiques du cinéma allongé tranquillement sous les étoiles dans les plus agréables jardins de Paris.

Le festival « Cinéma au Clair de Lune » démarre dès demain, le vendredi 24 juillet, et proposera entre autres : « Drôle de Frimousse » avec Audrey Hepburn à la Butte Montmartre, « Le Petit Nicolas » au Parc André Citröen, « La Môme » aux Invalides ou bien encore « Quoi de Neuf Pussycat? » sur un scénario de Woody Allen au Jardin Nelson Mandela.

Des polars en allant à la comédie qui permettent de redécouvrir Paris sous différents angles et époques.

 

Festival Cinéma au Clair de Lune – du 24 juillet au 09 août 2015
Toute la programmation ici http://www.forumdesimages.fr/les-films/les-programmes/cinema-au-clair-de-lune-2015

Les Golden Globes rendent hommage aux victimes des attentats parisiens

Hommage à Charlie Hebdo aux Golden Globes 2015
De George Clooney et Diane Kruger, en passant par Kathy Bates, Hollywood a rendu hommage à Charlie Hebdo  et aux victimes des attentas lors de la 72ème cérémonie des Golden Globes.

« Aujourd’hui était une journée extraordinaire, il y avait des millions de personnes dans la rue pas seulement à Paris mais aussi dans le monde entier »: en montant sur scène pour recevoir un Golden Globe honorifique, le Cecil B. DeMille Award, George Clooney n’a pas seulement remercié ceux qui l’ont aidé à bâtir sa riche carrière. L’acteur a également rendu hommage aux victimes des attentats perpétrés dans l’Hexagone, et évoqué les nombreux rassemblements qui se tenus ce dimanche 11 janvier.

George Clooney a ensuite poursuivi en déclarant que « nous ne marcherons pas dans la peur. Nous ne le ferons pas », avant de conclure par un « Je suis Charlie » en français dans le texte. 

Outre ces hommages, plusieurs personnalités ont exprimé leur soutien envers Charlie Hebdo sur le tapis rouge, ou lors de la cérémonie. Venu remettre un prix, Jared Leto y est également allé de son « Je suis Charlie » dans la langue de Molière, après avoir adressé ses pensées à « à nos frères, soeurs, amis et famille en France », tandis qu’Amy Adams, sacrée Meilleure Actrice, a déclaré dans la salle de presse que son coeur était « avec tout le monde à Paris et tous ceux qui sont victimes de la violence.

Le cinéma comme à la maison

Dans le cinéma EuropaCorp de Luc Besson, ouvert il y a tout juste un an à Aéroville vous propose un moment de douce détente avec un brunch servi devant un film, et ce, tous les samedis et dimanches matin!

Les pop-corn et le soda ? Bien trop basique et ennuyeux !

A Aéroville, pour 24,90€, la formule comprend l’entrée au cinéma, en Salle First (vous savez bien, la salle avec les fauteuils inclinables comme ceux des avions!), et un brunch d’une valeur de 14€ composé d’un plateau sucré/salé, d’une boisson chaude et d’un jus de fruit.

C’est une occasion en or pour aller au cinéma en famille ; pour les enfants, c’est mois cher, car ils payent leur place à 4€ et le plateau repas à 14€.

Alors bon film et bon appétit ! 🙂

 

Paris vue par le cinéma!

Paris, souvent considérée comme la plus belle ville du monde, a toujours inspiré le monde du septième art. Chaque année, plus de 900 films sont tournés à Paris. Dans le cadre de son projet ParisData visant à rendre public un grand nombre d’informations sur la ville, la Mairie de Paris a élaboré une carte ciblant les adresses parisiennes où ont eu lieu les scènes cultes de milliers de longs métrages. Pour citer quelques exemples : Tom Hanks au Louvre dans Da Vinci Code, Audrey Tautou au Café des Deux Moulins dans le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, Sophie Marceau au café Angelina dans la Boum ou encore Leonardo DiCaprio sur le pont Bir-Hakeim dans Inception… La carte reste cependant incomplète et recense surtout les films réalisés entre 2002 et 2010. Une façon plutôt sympa de découvrir ou redécouvrir la capitale!