Pour la St Valentin, Lanvin présente son édition limitée Marry Me Confettis!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Magie du coup de foudre instantané ou griserie des serments échangés… Marry Me célèbre l’ivresse d’une rencontre sous le signe du bonheur.

La fragrance florale et fruitée de Marry Me déploie pour cette édition limitée une facette plus acidulée. En tête, fuse la gourmandise des fruits rouges (mûre, cassis…), conférant une nouvelle touche d’optimisme au néroli et à l’orange amère. Après ce départ enjoué, la pêche blanche et l’absolu de jasmin, déjà au cœur de Marry Me, apportent leur radieuse féminité au jus. Relayés par les absolus de fleur d’oranger et de tubéreuse, ils insufflent à la fragrance une sensualité rayonnante qui s’épanouit dans la chaleur douce des bois blonds et du musc.

Habillé d’un rose éclatant qui teinte le jus en transparence, le flacon de Marry Me Confettis est une invitation à célébrer la joyeuse complicité d’un moment d’amour partagé. Parcouru de particules argentées, le ruban fuchsia qui ceint la bouteille scintille subtilement à la lumière, évoquant la magie de l’alchimie secrète qui les réunit, elle et lui.

Disponible en édition limitée aux Galeries Lafayette.

Lanvin présente son édition limitée 2013 : Eclat d’Arpège Pretty face

Comme ses prédécesseurs, Éclat d’Arpège Pretty face suit la même partition olfactive qu’Éclat d’Arpège, mais change d’allure grâce à un nouveau flacon collector. Estampillé d’un dessin original du directeur artistique iconique de Lanvin, Alber Elbaz, le flacon boule d’Éclat d’Arpège s’anime en quelques traits d’une nouvelle personnalité. De grands yeux coquettement soulignés de mauve, une bouche rouge en forme de cœur … espiègle et attachante, la figurine de guingois semble cligner de l’œil et nous lancer un baiser ! Fidèle à elle-même, la fragrance d’Éclat d’Arpège Pretty face déploie les accords fruités et fleuris qui font le succès d’Éclat d’Arpège. Le vert de lilas et le citron de Sicile fusent en une vive envolée, adoucie par l’élégance des feuilles de thé vert, la suavité des fleurs de pêcher et la délicatesse de la pivoine. Cette composition éclatante est relayée par la douce sensualité du musc blanc et du cèdre du Liban. En exclusivité aux Galeries Lafayette le 2 octobre 2013.

Minnie s’habille en Lanvin!

Décidément Aber Elbaz fait l’actualité en ce moment! Après avoir collaboré avec Lancôme pour une ligne de make-up, le directeur artistique de la maison Lanvin habille Minnie, personnage de dessin animée préféré de beaucoup d’enfants (et même de grands)! Alber Elbaz n’en est pas à son coup d’essai car il avait déjà créé une robe pour Minnie Mouse dans laquelle elle a défilé pour le film d’animation Electric Holidays il y a quelques mois. Le duo se retrouve pour les 20 ans de Disneyland Paris qui sera marqué par une fashion parade, en présence de Minnie qui portera sa belle robe Lanvin!

 

Le décalage selon Lanvin… So Chic !

En cette rentrée des classes de nos chères marques modeuses, il y a celles qui font grise mine et celles qui prennent le parti de mettre un bon coup de chaud dans leurs habitudes 😉 Tel est le parti pris de la maison haute couture Lanvin !

Pour sa collection automne-hiver, l’élégante maison française, fait se déhancher ses mannequins sur du reggaeton so caliente ! Et voilà un buzz bien ficelé en deux trois mouvements sur le morceau « I know you want (Calle Ocho) » de Pitbull, rappeur américain, d’origine cubaine … Uno-do’-tres-cuatro…

Cerise sur le gâteau, Alber Elbaz himself en guest, esquisse quelques pas de danse à la fin de la campagne, magnifiquement réalisée par Steven Meisel.

Pour voir la vidéo, c’est ici : campagne Lanvin AH

Lanvin va habiller les petites filles…

Alber Elbaz prépare pour le printemps-été 2012 sa première collection enfant pour Lanvin, destinée aux petites filles de 4 à 10 ans. En fait d’une première fois, il s’agit pour la maison fondée par Jeanne Lanvin d’un véritable retour aux sources. Lanvin habillera les petites filles dès la fin du mois de novembre 2011. Cette première collection kidswear d’Alber Elbaz pour la maison parisienne se compose de 25 pièces haut de gamme, et inclut des robes, pulls manteaux et accessoires en taille mini. Dans une interview à la presse américaine, le CEO de Lanvin, Thierry Andretta, évalue la gamme de prix à un niveau « dix fois supérieur à la moyenne des marques pour enfant », compte tenu du luxe extrême des matières employées pour cette collection « pensée pour des moments exceptionnels plus que pour du quotidien ».
La ligne, dont il n’existe pas encore d’images, sera présentée aux acheteurs à New York au mois de juin puis à Paris et Milan, pour une livraison en boutiques fin novembre. La distribution sera très exclusive, puisque seuls 80 partenaires multimarques de Lanvin auront droit à cette ligne, sur un total de 400.
En 1909, quand Jeanne Lanvin fonde sa maison, elle débute en réalisant des costumes d’enfants pour sa fille, comme le rappelle la direction de la marque. Ça n’est que par la suite qu’elle s’intéressera à la jeune fille puis à la femme.