D8 et D17 : les petites nouvelles Canal + !!

La famille Canal + s’agrandit !

Direct 8 et Direct Star ont rejoint le groupe hier soir; elles sont dorénavant baptisées D8 et D17.

D8 deviendra ainsi une chaîne de la TNT grand public permettant à ses téléspectateurs de profiter des séries produites par Canal + et jusqu’ici uniquement accessibles aux abonnés ; proposera des programmes sportifs et de nouveaux programmes : Guy Lagache, directeur des programmes de la chaîne depuis l’année dernière reviendra animer une émission en prime avec un magazine d’enquêtes. Laurence Ferrari animera un programme d’actualité, Le Grand 8 à 12h15 en semaine. D8 s’aligne ainsi sur ses concurrents en proposant deux JT avec Ele Asu (ancienne de la Matinale de Canal+) le midi et Daphné Roulier le soir. Cyril Hanouna reviendra avec Touche pas à mon poste qui passe à l’occasion en quotidienne à 18h15 et Thierry Ardisson animera Tout le monde en a parlé le jeudi en deuxième partie de soirée.

Tout un programme !! Lancement Officiel de ces 2 chaîne le Dimanche 7 Octobre à 20h45

« Journaliste », une espèce en voix d’extinction ??

A l’heure où on est en droit de se demander si les bloggeurs d’aujourd’hui seront les nouveaux journalistes de demain, ou après demain, un ancien cadre de la PQR, Benoit Raphaël, examine, explore et expérimente des solutions pour préserver cette « espèce » en voix d’extinction…
Il propose un « manuel de survie du journaliste » dans l’introduction de son cours aux étudiants journalistes de 1ère année du CFJ qui ne peut nous laisser indifférents.
En effet, de Gutenberg à aujourd’hui, il trace l’évolution du métier, en passant par des données chiffrées sur la diffusion des journaux papier en France et aux Etats Unis, l’importance de la publicité, l’explosion des médias audiovisuels et enfin le web…
Le WEB : Saturation de l’information pour les uns, manne en terme de quantité de supports de diffusion pour les autres…
La question principale reste celle-ci : Qui des internautes Facebook, Twitter, ou autre plateforme communautaire, va diffuser The Scoop plus rapidement que les autres ??? A cela, une question de taille s’ajoute : si l’info circule à une vitesse plus rapide que le journaliste n’a pour la diffuser, ne sommes-nous pas en droit de nous inquiéter sur son statut d’expert et de témoin ?
Rien ne va plus !
image-21 Benoit Raphaël ne propose pas une guerre « journaliste vs amateur », mais au contraire un partenariat, un dialogue entre ces deux « médias ». Il suggère d’aller vers l’efficacité en mêlant des compétences journalistiques avec lambda pour un échange en totale transparence ; Bref, il annonce tout simplement une nouvelle ère : le média 3.0

Je vous laisse méditer sur la question…

ARTE fait sa rentrée

Pour la rentrée de septembre 2008, Arte a revu son habillage visuel et sonore, tout en préservant les fondamentaux de sa grille.
Parmi les magazines, la nouveauté sera une émission hebdomadaire d’échanges consacrés à la philosophie, animée par Raphaël Enthoven et diffusée le dimanche à 13h00.
La chaîne franco-allemande multiplie les événements sur son antenne, avec en octobre des programmes sur les USA avant les élections présidentielles, 3 soirées spécifiques dans le cadre de la semaine de la science en novembre…
Concernant la culture, Arte diffusera quatre opéras en prime time, dont « La Traviata » enregistrée au milieu du public de la gare de Zurich, et consacrera une journée à la danse en direct de la Biennale de Lyon.
Au niveau du cinéma, la chaîne programme un cycle sur le nouveau cinéma allemand et un autre sur Gérard Depardieu. Concernant la fiction, deux téléfilms en 2 parties sont à retenir : « Les graines de la colère » sur la tentation de l’extrémisme, et « Nés en 68 », une fresque sur une famille de gauche.
« L’enjeu pour Arte est d’attirer les jeunes, et nous essayons d’atteindre cet objectif par le contenu des programmes et une diversification des supports » grâce à internet, a également ajouté Jérôme Clément, vice-président de la chaîne, dont le téléspectateur est âgé en moyenne de 58 ans.

Source : www.cbnews.fr

Facebook s’inaugure dans le dictionnaire français Collins 2008

Et oui vous ne rêvez pas ! Facebook a bien été introduit dans la nouvelle édition 2008 du dictionnaire Collins, au grand dam de Pierre Assouline qui communique explicitement son énervement « Que le nom reprenne la marque, passe encore. Mais le verbe ! Puisque c’est dans le Collins, ce sera bientôt admis chez ses homologues français. On va pouvoir se facebooker tranquillement […] Sans craindre les foudres de la commission de la langue. »

Comprenons-nous bien :

Nous sommes dimanche soir et je rentre de mon très bon week-end, impatiente de filer devant ma télévision, je passe devant la table de salle à manger où je vois avec plaisir que mon père m’a gentiment posé le dernier Stratégie auquel je suis abonnée.
Je commence à tourner les pages en lisant en diagonale quand mes yeux s’arrêtent sur la page BUZZ où le mot Facebook attire mon attention.
Et là c’est le choc, Facebook va entrer dans le dictionnaire Collins 2008, non pas comme nom commun ( ce qui peut être acceptable en raison de son explosion) mais comme verbe !! Il est vrai qu’en tant qu’utilisatrice quotidienne de cette plateforme communautaire je me doutais qu’un jour ou l’autre le nom commun Facebook allait être utilisé, mais de là a l’utiliser comme verbe !! Pour le coup, ça m’a cloué le bec ; Messieurs de l’Académie de la langue française, n’avez-vous donc rien à redire ? Ne voyez vous pas que nos moyens de communication se font de plus en plus virtuels ?
Il est vrai qu’aujourd’hui le papier s’efface de plus en plus face au Web :
42% : part des actifs déclarent être en contact avec les médias au moins une heure dans la journée.
16,1% des actifs en contact avec la presse, 14,2% avec la radio et 9,5% avec Internet.
71% : Part des cadres actifs se servent d’Internet au bureau pour accéder à des informations sur leur entreprise.
55% d’entre aux l’utilisent pour suivre l’actualité de leur secteur d’activité.
52% accèdent par le Net à des informations sur leur vie personnelle.

Ok, c’est vrai que je me plains mais que parallèlement je ne travaille- ou a 85%- que via les mails, que je vous écris en direct de notre blog, que cette sous consommation de papier est bénéfique pour l’environnement etc.. Mais moi je vais plus loin et je me mets tout à coup à repenser au temps de la Belle Epoque, où galanterie et courtoisie sont les maîtres mots. Où vous receviez une belle lettre écrite à la main, parfois même parfumée, vous d’écrivant comme la 7e merveille du monde, où votre fiancé avait encore la délicatesse de demander votre main à votre père en gants blancs, tandis qu’aujourd’hui on vous demande dans la rue si par hasard vous n’avez pas un 06 ? ( et là ne faites jamais comme moi à répondre poliment que non pendant que votre cher mobile a choisi précisément CE moment pour sonner).

Et puis alors quoi ?
Bientôt on va faire comme dans le film Bienvenue à Gattaca, et la fécondation dite « normale » sera de choisir par ordinateur le sexe de votre enfant, ses défauts, ses qualités…

Enfant du millénaire ressaisissez vous !!! Savourez,et comprenez bien que la technologie finira par nous mettre à tous des barrières quel quelles soient , si ce n’est pas déjà fait.

En attendant, on a qu’à se facebooker..

Tu ne tenteras point…

Hélas et après deux années à dénicher et analyser les nouvelles tendances, Ariel Wizman n’aura plus l’occasion de nous étonner avec ses nouvelles trouvailles dans son émission hebdomadaire «Tentations ». Créée en 2006, et diffusée sur Canal +, l’émission « raconte ce qui dicte notre goût, comment les modes changent, comment elles se fabriquent et ce qui déterminent leurs succès et leurs échecs ».

L’émission s’adresse à une élite des milieux branchés parisiens : Tentations est LA BIBLE pour tout  ceux qui ont la « hype attitude ». Le hype-o-condriaque ne se mêle pas à la foule branchée parisienne qui écume les mêmes bars et restaurants depuis des années. Tout doit le différencier : gadget, design, mode, philosophie ou musique. Il ne suffit plus d’être à la mode, il faut la précéder ! Loué soit le dandy cathodique qui savait faire naître en chaque hérétique que nous sommes, l’envie et le besoin indispensable d’adhérer à la nouvelle tendance du moment. La « hype attitude » est définie par Ariel Wizman comme «  une béquille au fait de ne pas être intéressant ». Quel bonheur d’être tenté par l’éphémère et le superficiel, là où tout n’est que luxe, calme et décalé ! En passant de la machine à laver matelassée rose désignée par Chantal Thomas, à la nouvelle vidéo sur le lancé de canettes qui fait sensation sur Internet, les adeptes de Tentations sont à l’affût de tous ces gadgets inutiles avec ce petit truc en plus qui les rendent tellement indispensables.

Mais tel est pris qui croyait prendre… Comme toutes les tendances, qui par définition sont éphémères, l’émission Tentations est passée de mode et Canal + a décidé de cesser sa diffusion. Il nous faudra désormais trouver un nouvel icone pour nous guider vers la nouvelle voie !