Bar Refaeli, nouvelle ambassadrice de la marque Hublot

Hublot a choisi un évènement majeur, le premier jour de la Fashion Week de New York, pour dévoiler le nom de sa dernière ambassadrice. Et c’est le mannequin Bar Refaeli, considéré aujourd’hui comme un supermodel, qui aura l’honneur d’apparaître dans la prochaine campagne femme de l’horloger, réalisée par le photographe Chen Man.


« Je suis extrêmement heureuse d’être le premier visage féminin de la maison Hublot. Je suis une grande fan depuis de nombreuses années et je suis très fière de maintenant faire partie de la famille », s’est exprimée Bar Refaeli.

Invasion d’avions chez Fendi

La maison romaine Fendi collabore cet hiver avec le duo créatif italien Blue and Joy.

De Milan à Hong-Kong en paant bien sûr par Paris, les vitrines sont actuellement revisitées par les deux amis et artistes Fabio La Fauci et Daniele Sigalot.

Plus de 4000 petits avions multicolores en aluminium sont suspendus dans les airs… Ils semblent flotter avec légèreté et fragilité dans un tourbillon de couleur.  A découvrir rapidement !

Boutique Fendi à Paris : 51, avenue Montaigne – Paris XVIII

Dans les coulisses de la Fashion Week

Pour vivre les coulisses de la Fashion Week de Paris et connaitre les petites secrets mode de vos personnalités préférées, il faut être brancher sur la page Google+ de ELLE.

En effet, le magazine ELLE propose pendant cette semaine de Fashion Week parisienne le projet #ELLEFashionRide.

Et c’est les plus parisiennes et parisiens de tous comme Ines de la Fressange, Sophie Fontanel, Caroline de Maigret, Loïc Prigent et Charlie Le Mindu qui vont donc jusqu’au 1er octobre embarquer des personnalités dans une voiture connectée. Ces moments, diffusés en direct Google+, seront donc des discussions en tchats vidéo sur des thèmes comme…. la mode par exemple ! 🙂

Vous pourrez réagir et poser vos questions en mentionnant #ELLEFashionRide sur les réseaux sociaux.

En vous souhaitant une belle Fashion Week !

Actualité du Groupe Lagardère

 

Miss Phit vous tient au courant des actualités média et presse.

Le Groupe Lagardère met en vente 10 titres de ses 39 supports magazines : Auto Moto », « Be », « Campagne Décoration », « Le Journal de la maison » « Maison & Travaux », « Mon Jardin Ma Maison », « Psychologies Magazine », « Union », ainsi que les éditions papier de « Première » et « Pariscope.

Le Groupe souhaite se concentrer sur ses titres les plus porteurs et le numérique qui représente un marché en fort développement !

La branche magazine sera alors réorganisée en cinq pôles articulés autour de marques fortes:

«féminin haut de gamme» avec Elle (Elle DécoElle à table et Art et Décoration),

«actualité» (Le Journal du dimancheParis MatchVersion Femina),

«grand public» (France DimancheIci ParisTélé 7 JoursTélé 7 Jeux),

«divertissement» (Public et le numérique de Première et Pariscope)

et «familial» (DoctissimoInfobébés et Parents).

Chaque marque sera pilotée par un patron qui disposera du pouvoir éditorial mais qui récupérera aussi les fonctions marketing, technologie et commercial, auparavant centralisées. En revanche, le groupe conserve une régie publicitaire unique.

Le « Marie » de Marie Lichtenberg

Les journalistes mode sont de véritables fashionnistas.. jusque là pas de surprise !

Mais lorsqu’elles deviennent créatrices de ligne de vêtements, de sacs ou autres accessoires, cela devient une mini-révolution de plus en plus populaire dans les rangs des rédactions des magazines.

La dernière en date, Marie Lichtenberg, rédactrice mode pour le magazine Elle, signe un sac éponyme « Marie » pour la marque de maroquinerie Le Tanneur. Pour la marque, elle a imaginé un sac fait pour « durer, vivre » et « adopter la patine du temps ». La créatrice s’est inspirée de divers horizons: « un quelque chose du Maroc, une inspiration indienne, le goût de l’Amérique du Sud. En un mot, l’amour du voyage, que l’on prenne l’avion ou le métro », commente-t-elle.  La journaliste créatrice passe même de l’autre côté de l’objectif en posant pour la campagne de communication de son sac.

Le « Marie » sera en vente à partir de mi-mars au prix de 480 euros.

Le Tanneur n’en est ici pas à sa première collaboration. La marque avait déjà travaillé avec une autre rédactrice de mode, Claire Dhelens (Vogue)

De journaliste mode à créatrice de mode, il n’y a qu’un pas…de plus en plus franchi !!