Tender … la version gourmande de Tinder!

Tender-1024x693Tinder, célèbre application de rencontres, a inspiré l’univers de la cuisine et ça donne : Tender. Le principe de cette nouvelle appli est de faire découvrir de nouvelles recettes en fonction de ses envies. Des photos de plats, desserts, pâtisseries… sont proposées et il suffit de swiper pour signifier son intérêt ou désintérêt. Si une photo vous plaît vous obtenez et stockez automatiquement la recette, si elle ne vous plaît pas elle disparaitra et ne vous sera plus proposée.

Cette idée vient de trois étudiants de la Caroline du Sud.

Pour télécharger l’application, c’est par ici Itunes

FoodTweeks, l’appli qui vous veut du bien!

Avis à tous les gourmand(e)s qui veulent quand même faire attention, FoodTweeks va devenir votre meilleur ami! Cette nouvelle application gratuite est en effet LA solution vous permettant de faire attention à ce que vous mangez et réduire le nombre de calories, tout en remplissant les banques alimentaires pour ceux qui en ont besoin. Prenons un exemple, votre Frappuccino favori du Starbucks. L’application va vous conseiller d’éviter la crème chantilly à 80 calories, qui vont être considérés comme un donation. Une fois que vous aurez réussi à atteindre la somme de 600 calories, FoodTweeks s’engage à donner un repas gratuit à une banque alimentaire. Et vous pouvez doubler ou tripler vos donations en partageant l’information sur Facebook et/ou Twitter. Simple, bon pour votre santé, et en plus cela permet d’aider les autres!!! on valide et on télécarte!

Fitt : une application pour les accros du shopping

Début mai, une nouvelle application a fait son apparition sur l’App Store : Fitt. Il s’agit d’un réseau social qui permet de recommander et faire découvrir des tenues à ses amis. Le concept est plutôt simple. Lorsque vous faites du shopping et qu’une tenue vous fais penser à l’un de vos amis, il suffit de le prendre en photo, de choisir la boutique dans lequel vous l’avez trouvé, et d’envoyer le « fitt » final à l’ami en question. « Un bon moyen de montrer aux autres qu’on pense à eux » selon le créateur de l’application, François Tiercin. Autre utilisation possible de l’application. Lorsque vous hésitez entre deux robes, seule à face au miroir de la cabine d’essayage, postez vos « fitt » et les autres utilisateurs pourront vous aider dans votre choix. A tester donc 😉

L’application Social Reader lancée par Le Figaro

Après le quotidien Le Monde, c’est au tour du Figaro de proposer son application Social Reader sur Facebook. Les médias ont bien compris l’impact de la recommandation sur le réseau social et déploient une toute nouvelle stratégie afin de diffuser et démocratiser l’information aux plus grands nombres. Facebook constitue un portail tout particulier, puisque il comptabiliserait environ 25 millions d’utilisateurs.

Cette toute nouvelle application permet de visionner des articles et vidéos diffusés par le quotidien sans quitter la page facebook. L’utilisateur du social reader pourra lire, partager, accéder aux diaporamas de photographies, consulter les articles premium, avoir accès aux articles lus par ses amis et personnaliser sa page en triant les articles selon ses envies. La nouveauté réside dans l’acquisition des articles à l’unité qui pourra désormais être  payé  en facebook crédits.

I-mad : le nouveau mensuel féminin du Figaro

C’est une première en France: un magazine féminin mensuel interactif gratuit, sur toutes les tablettes : Le Figaro, en collaboration avec Adobe, lance I-mad. Mad comme Madame et aussi comme «mad». Un peu de folie dans l’univers lisse de la presse féminine ! Cela ravive nos attentes de lectrices geek hype à l’affût des dernières nouveautés !

Tout commence par une «Une» animée, avec la célèbre actrice Anna Mouglalis. Puis au programme: des sujets société (la Cité de la Joie au Congo), mode (un panorama très osé de la petite culotte), un ″spécial beauté″, des entretiens (dans le premier numéro, entre Christine Lagarde et Cynthia Fleury)…

Au-delà de la ligne éditoriale, l’interface est intuitive et dans la digne lignée de ce qui se fait du côté de Wired et de leurs petits camarades. Le partenariat passé avec Adobe  offre une interactivité et une meilleure exploration. Comme par exemple la pagination qui évolue selon la lecture verticale ou horizontale du magazine. L’article a donc deux esthétiques permettant aux lecteurs de consommer le contenu de deux manières différente. Ingénieux…

Deux facteurs indispensables sont aussi présents à l’heure où les lecteurs veulent  toujours en savoir plus : un jeu et un côté « services », avec des tags sur lesquels on peut cliquer qui indiquent les références des produits, et donnent des infos supplémentaires sur les coulisses des articles. «Demain nous aurons bien sûr une fonction Click and shop»,  précise Pascal Pouquet, directeur Nouveaux media.

Le potentiel d’expression pour une marque avec cet outil est exponentiel car l’I-mad offre maintes possibilités grâce à une interface malléable autant sur le point de vue vidéo, que audio et mise en page. L’ultra-connectivité de cette nouvelle génération de media permet de générer, pour les marques, un dialogue jusqu’ici insoupçonné avec les lecteurs…

I-Mad by Madame Figaro s’adresse aux lectrices, mais aussi aux lecteurs du Figaro (une interview croisée de 5 people,  dont Omar et Fred, et Guillaume Durand, « heureux en ménage » leur est particulièrement réservée !). Et bien sûr à tous les autres non initiés du Figaro, qui pourraient au travers de ce magazine découvrir une nouvelle forme de lecture. Car au final, le plus important ce n’est pas le support de lecture, mais la lecture elle-même…